fbpx

Eric Sansonnens

L’œuvre d’Éric Sansonnens nous invite à dépasser l’observation de la complexité apparente du matériau pour aller en profondeur, scruter l’origine de l’anarchie, de creuser l’essence de la matière. La médiation de l’artiste consiste à livrer le monde non pas comme il est, mais comme il le voit.

À ce titre, le premier métier d’Eric Sansonnens, la menuiserie, a laissé une empreinte: le respect absolu de la matière première. Avant tout, Éric rencontre sa pièce. L’arbre qu’il utilise pour créer n’est jamais arraché à ses racines, mais sélectionné parmi des troncs déjà coupés. Une fois son choix effectué, le sculpteur parcourt le bois. Il en explore les structures, éprouve ses résistances, en repère les faiblesses. Alors, il peut offrir une seconde vie à un végétal destiné à être brûlé. Dans un corps à corps violent, bruyant, Éric façonne la matière à la tronçonneuse. Ce faisant, une armature abstraite surgit du bois. L’art imite la nature, mais à travers le prisme de la perception du sculpteur. L’approche d’Éric Sansonnens jette un pont fruste entre les structures complexes du bois et l’inconscient de l’homme, lequel a scruté ses émotions pour faire émerger des formes élémentaires. Et il offre au spectateur un accès direct à son univers, sans aucun renfort d’explications externes. Il donne à voir une vision de la réalité sans s’attarder à la simplifier pour satisfaire notre esprit.