Etienne Krähenbühl

Né en 1953 à Vevey Étienne Krähenbühl est un sculpteur issu de l’École des Beaux-Arts à Lausanne. Il s’est ensuite formé à Paris et à Barcelone avant de s’installer dans son laboratoire de l’imaginaire à Yverdon où il défie les lois de la physique. Malgré l’effort que demande le travail du métal, des tonnes d’acier trouvent sous sa main une légèreté suggérant l’envol vers d’autres univers. Dans le contraste, le relief et le reflet du métal, l’artiste écrit ses rêves et évoque un lointain mystère. Il utilise des matières qui lui sont proches et exploite leurs états: vide/plein, poli/corrodé, souple/rigide.

Étienne Krahenbühl a deux axes favoris d’exploration des états de la matière: l’un part des jeux du temps et de l’eau sur le fer, l’acier ou même le papier, l’autre s’inscrit dans la nouveauté par l’usage de matériaux inédits tels que les alliages mémoire de forme ou alliages super élastiques en nickel-titane.

Lauréat du prix de la Fondation Sandoz en 2009, Étienne Krahenbühl a réalisé avec ce prix une œuvre intitulée Bing Bang. Il s’agit d’une sphère métallique cinétique et sonore de 3.50 m de diamètre. Elle s’exprime par un phénomène de pulsations et de respirations, comme un écho poétique à notre univers. Bing Bang est exposée dans les jardins de Vullierens depuis 2011. Nous le faisons sonner tous les jours à 13h et à 15h dans nos jardins.

Onze sculptures sont présentées dans les jardins.

Deux nouveautés 2018:
Droit dans le Mur ? dans le Medieval Walk
Dancing in the wind dans l’allée cavalière