fbpx

Gillian White

Née en 1939, Gillian White est une artiste aux mille facettes. Sculpteure de métal très connue dans notre pays, elle n’a rien perdu de sa fougue british, qu’elle marie parfaitement au coutumes helvétiques – double nationalité oblige !

Après une formation de danseuse ballet qu’elle a dû abandonner à l’âge de 15 pour des raisons de santé, elle s’entête et décide que ce sera l’art ; la St Martin’s School of Art à Londres puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris. Des études – et une destinée – qu’elle mène sans broncher, entre petits boulots et bancs d’école. Une volonté qui n’a pas manqué de charmer Albert Siegenthaler, artiste suisse. Et son futur mari.

Le couple s’installe en Suisse en 1966 dans un atelier qu’ils construisent de leurs propres mains et où elle réalisera des pièces monumentales principalement faites en acier Corten. L’art de Gillian White peut être dépeind par sa rigueur de travail, que ce soit dans la symétrie des lignes, les rythmes stricts ou encore les gravités statiques qui, en paradoxe, donneront naissance à de poétiques œuvres tout en  légèreté et harmonie. Le plus souvent ses sculptures expriment des formes en mouvement que l’artiste semble avoir chorégraphiées, comme dansant au rythme de la nature, explique-t-elle. Son travail est présent dans plusieurs endroits publiques et privés en Suisse.. et désormais à Vullierens.